Bibliographie du mémoire

Ansenne C., Fettweis F. (date inconnue), « Travail de la communication, du langage oral et écrit avec des enfants porteurs d’une trisomie 21 dans le cadre d’un service d’aide précoce (de 0 à 8 ans) ». Article publié par l’APEM-T21.

Antheunis P., Ercolani-Bertrand F., Roy S. (2003), Dialogoris 0/4 ans Orthophoniste, Nancy : Com-Médic.

Barbier I., L’accompagnement parental à la carte. CD-Rom, Isbergues : Ortho-éditions.

Barbier I. (2008), « Le toucher et la prise en charge précoce », Rééducation orthophonique, n°236, 26-32.

Bélargent C. (2000), « Accompagnement familial en prise en charge précoce de l’enfant porteur de handicap ». Rééducation orthophonique, n°202, vol. 38, 25-44.

Bensoussan P. (1992), « Bébés cassés, parents à réparer, soignants exposés. Les soins aux nourrissons « différents » », Journal de pédiatrie et de puériculture, n°1, 41-47.

Bernard A., Bole du Chomont M., Collela A., Roudon C., Vantieghem R. ( 2006), « Kinésithérapie, orthophonie et psychomotricité : accompagnement de la personne trisomique 21 : expérience de professionnels de SESSAD ».

Bessuges J. (date inconnue), « De la communication au langage », Geist Soleil, n°17.

Bigot-de-Comité A.-M. (1999) « Trisomie 21 : du dépistage à l’élaboration de stratégies d’accompagnement », Glossa, n°65, 4-11.

Bigot A.-M. (2000), « Troubles précoces de la communication infra-verbale chez les enfants porteurs de trisomie 21 » Rééducation orthophonique, n°202, vol.38, 89-93.

Bléhaut H., Kermadec S., Mircher C., Portzamparc V., Ravel A., Réthoré M.-O., Toulas J. (2006), Trisomie 21. Guide à l’usage des familles et de leur entourage,
Paris.

Cabut S. (2008), « La trisomie 21 bientôt dépistée par un test sanguin », Le Figaro du 16 octobre 2008.

Cafel A., Pinel D. (2000), Intérêts de la prise en charge orthophonique précoce du jeune enfant trisomique 21 : évaluation, Mémoire d’orthophonie, Université de Lille II.

Cantal A.-M., Laleuf M. (2002), « Monique Cuilleret, pionnière de la prise en charge au berceau – Interview Monique Cuilleret », Orthomagazine, n°38, 17-23.

Céleste B., Lauras B. (2001), Le jeune enfant porteur de trisomie 21, Paris : Nathan.

Chalendar I. (2008), Ortho-SAF: conception d’un site web à l’usage des orthophonistes pour une meilleure connaissance de la prise en charge de l’Ensemble des Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale (ETCAF), Mémoire d’orthophonie, Université de Franche-Comté.

Collado V., Faulks D., Hennequin M., Mazille M.-N., Veyrune J.-L. (2008), « Régulation de la motricité orofaciale chez les personnes porteuses de trisomie 21 », in : Lacombe D. et Brun V. dirs, Rencontre en rééducation, n°24, Trisomie 21 , communication et insertion, Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson.

Cuilleret M. (1984), Les trisomiques parmi nous, ou les mongoliens ne sont plus, Villeurbanne : SIMEP.

Cuilleret M. (1985a), « Langage et trisomie », Les cahiers du FAIT 21.

Cuilleret M. (1985b), « Education prélinguistique de l’enfant trisomique », Les cahiers du FAIT 21.

Cuilleret M. (2007), Trisomie et handicaps génétiques associés. Potentialités, compétences, devenir, Issy-les-Moulineaux : Eselvier Masson.

Cuilleret M., Fève-Chobaut M. (2008), « L’éducation précoce pour préserver l’avenir », Orthomagazine, n°76, 23-28.

Crunelle D. (2000), « L’éducation précoce en orthophonie », éditorial, Rééducation orthophonique, n°202, vol. 38, 3-4.

Crunelle D., Crunelle J.-P., Les troubles d’alimentation et de déglutition. DVD. , Isbergues : Ortho-éditions.

Crunelle D. (2008), « La trisomie 21 et le langage ». Troubles spécifiques des apprentissages. L’état des connaissances. Livret Grandes pathologies 8, 56-59.

De Fréminville B. (2008), « Le suivi médical des personnes porteuses de trisomie 21 tout au long de la vie », in : Lacombe D. et Brun V. dirs., Rencontre en rééducation, n°24, Trisomie 21 , communication et insertion, Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson.

De Lange-Bergsma M., Lemarchand S. (1996), L’éducation précoce de l’enfant trisomique 21 et l’accompagnement de sa famille. Enquête et élaboration d’une vidéo d’information destinée aux professionnels de la santé, Mémoire d’orthophonie, Université de Lille II.

Della-Courtiade C. (1998), Elever un enfant handicapé. De la naissance aux premiers acquis scolaires, Paris : ESF.

Denni-Krichel N. (2000), « Le partenariat parents/orthophoniste dans l’éducation langagière d’un enfant porteur d’un handicap », Rééducation orthophonique, n°202, vol. 38, 77-88.

Duriez F. (2008), « Les troubles auditifs de l’enfant trisomique 21 », in : Lacombe D. et Brun V. dirs, Rencontre en rééducation, n°24, Trisomie 21 , communication et insertion, Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson.

Eyoum I. (2004), « Education ou rééducation du langage dans le cadre des maladies génétiques » in :
Rousseau T. dir., Les approches thérapeutiques en orthophonie, tome 4, Prise en charge orthophonique des pathologies d’origine neurologique, Isbergues : Ortho-éditions, 173-187.

Felter S. (2008), « Français signé et prise en charge orthophonique de l’enfant trisomique 21 » in : Lacombe D. et Brun V. dirs., Rencontre en rééducation, n°24, Trisomie 21, communication et insertion, Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson.

Feve-Chobaut M. (2002), « L’éducation précoce, un passeport pour l’avenir » Orthomagazine, n°38, 24-27.

Fraisse S. (2008), « La communication chez l’enfant porteur de trisomie 21 », in : Lacombe D. et Brun V. dirs., Rencontre en rééducation, n°24, Trisomie 21 , communication et insertion, Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson.

Gravelines C., (2005), Précocité au sein des CAMSP : quelles réalités orthophoniques pour les enfants trisomiques 21 dans le Nord-Pas-de-Calais ?, Mémoire d’orthophonie, Université de Lille II.

Henderson K. (2004), « Tongue protrusion », Down syndrome Ireland, 5-6.

Hennequin M. (date inconnue), « La mastication et la déglutition : guidance parentale et professionnelle », Geist Soleil, n°19.

Jones O.-H. (1980), “ Prelinguistic communication skills in Down syndrome and normal infants ” in Field T.-M., Goldberg S., Stern D., Soostek A. éds, Hight-rik infants and children : adults and peer interactions. Academic Press, New-York, 205-255. (cité par Laroche, 2006)

Lambert J.-L. (1978), Introduction à l’arriération mentale, Bruxelles : Mardaga. (cité par Crunelle D., 2008)

Lambert J.-L., Rondal J.-A. (1997), Le mongolisme, Bruxelles : Mardaga.

Laroche S.-E. (2006), « Etude du style interactif maternel et des compétences sociocommunicatives des enfants. Une étude comparative entre enfants porteurs de trisomie et enfants typiques », Psychologie française 51, 427-444.

Luria (1961), The role of speech in regulation of normal and abnormal behaviour, Londres : Pergamon. (cité par Bigot A.-M., 1999)

Mahoney G.-J., Fors S., Wood S. (1990),  “ Maternal directive behaviour revisited”, American Journal of Mental Retardation 94, 398-406. (cité par Laroche, 2006).

Marfo K. (1990), “ Maternal directiveness in interaction with mentally handicaped children : an analytical commentary”, Journal of Child Psychology and Psychiatry 31, 531-544. (cité par Laroche, 2006).

Maurer H., Sherrod K.-B. (1987), “ Context of directives given to young children with Down syndrome and non-retarded children : development over two years”, American Journal of Mental Deficiency 91, 579-590. (cité par Laroche, 2006).

Mc Coy J.-F., Buckhalt J.-A. (1990), “Language acquisition » in : Matson J.-L. éds, Handbook of behaviour modification with the mentally retarded children, Plenum Press, New York, 445-466. (cité par Laroche, 2006).

Michel-Regazzacci J. (1985), « La prise en charge orthophonique de l’enfant trisomique 21 : éducation précoce et apprentissage de la lecture », Les cahiers du FAIT 21.

Morel L. (1986), « Entrée dans le symbolisme et l’abstraction. Journée des orthophonistes », Les cahiers du FAIT 21.

Morel L., avec la collaboration de Antheunis P., Crunelle D., Cuilleret M., Ercolani-Bertrand F., Fève-Chobaut

M.-M., Guilbert A., De Guerbet C., Hassler G., Roy S. (2004), « Education précoce au langage dans les handicaps de l’enfant de type sensoriel, moteur, mental » in : Rousseau T. dir., Les approches thérapeutiques en orthophonie, tome 1, prise en charge orthophonique des troubles du langage oral, Isbergues : Ortho-éditions, 157-214.

Mundy P., Sigman M., Kasari C., Yirmiyan (1988), “ Nonverbal communication skills in Down Syndrome children ”, Child Development 52, 611-617. (cité par Vinter S., 1999)

Ode D. (2005), Elaboration, en vue du développement langagier, d’un matériel orthophonique d’éducation précoce de l’enfant porteur de trisomie 21, Mémoire d’orthophonie, Université de Montpellier I.

Pino O. (2000), “The effect of context on mother’s interaction style with Down’s syndrome and typically developing children”, Research in Developmental Disabilities 21, 329-346.

Rondal J.-A. (1985), « Aspects du développement du langage chez l’enfant trisomique : l’insertion précoce », Les cahiers du FAIT 21.

Rondal J.-A. (1986), Le développement du langage chez l’enfant trisomique. Manuel pratique d’aide et d’intervention, Bruxelles : Mardaga.

Rondal J.-A. (1996), Faire parler l’enfant retardé mental. Un programme d’intervention psycholinguistique, Bruxelles : Labor.

Sainclair M. (2004), Apports des aides augmentatives pour la construction du langage chez le jeune enfant porteur de trisomie 21, Mémoire d’orthophonie de Lille II.

Santarcangelo S., Dyer K. (1988), « Prosodic aspects of motheresse : effects of gaze and responsiveness in developmentally disabled children”, Journal of Experimental Child Psychology 46, 406-418. (cité par Vinter S., 1999).

Sausse S. (1996), Le miroir brisé. L’enfant handicapé, sa famille et le psychanalyste, Mesnil-sur-l’Estrée : Calmann-Lévy. (cité par Bélargent, 2000).

Saussure (de) F. (1995), Cours de linguistique générale, Paris : Payot

Senez C. (2002), Rééducation des troubles de l’alimentation et de la déglutition dans les pathologies d’origine congénitale et les encéphalopathies acquises, Marseille : Solal.
Rééducation des troubles de l’alimentation et de la déglution

Smith L., Von Tetzchner S. (1986), “ Communicative, sensorimotor and language skills of young children with Down syndrome ”, American Journal of Mental Deficiency 91, 57-66. (cité par Vinter S., 1999).

Taupiac E. (2008), « L’évaluation psychologique chez l’enfant trisomique 21 : une étape pour l’insertion », in :
Lacombe D. et Brun V. dirs., Rencontre en rééducation, n°24,  Trisomie 21 , communication et insertion , Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson.

Vallée L. (2000), « Bases neurologiques des apprentissages », Rééducation orthophonique, n°202, vol.38, 5-9.

Vinter S. (1999), « L’organisation pré-conversationnelle chez l’enfant trisomique 21 », Glossa, n°65, 12-25.

Vinter S. (2008a). « Perceptions sensorielles, premières interactions : cadre pour une éducation précoce », in :
Lacombe D. et Brun V. dirs, Rencontre en rééducation, n°24, Trisomie 21 , communication et insertion , Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson.

Vinter S. (2008b), « Perceptions sensorielles et premières interactions », Orthomagazine, n°76, 16-21.

Werba P. (2008). « Avec le Makaton, faisons signe à la personne trisomique 21 », Orthomagazine, n° 77, 16-21.

Site internet : http://www.bobath.org.uk/ consulté le 16 mars 2009.